Actualité et Edito

EDITO

Les abeilles

On ne les voit pas en ce moment, mais elles sont bien en vie, les abeilles ! Et d’ailleurs, on peut dire : fort heureusement… qu’elles sont en vie !

L’abeille est essentielle parce qu’un tiers des aliments que nous consommons sont tributaires de leurs actions. Il existe plus de mille espèces d’abeilles différentes dont la plus grande partie sont des abeilles sauvages et solitaires, du moins qui vivent en petites colonies dans des troncs d’arbre ou autre.  Les abeilles d’élevages, dans nos ruches, elles, forment des colonies de plus ou moins 50 000 sujets avec une seule Reine. Et du coup, côté ‘abeilles domestiques’, entendez par là, abeilles destinées à l’apiculture, il existe aujourd’hui une multitude de races d’abeilles certaines ‘pures’ et d’autres ‘fabriquées’ car issues de croisements. On les distingue en fonction de leur pilosité, de leur mode de nidification et aussi selon les types de plantes qu’elles vont butiner. L’abeille d’élevage la plus fréquente est l’Abeille noire (Apis Mellifera Mellifera), cette race très ancienne résiste très bien aux hivers froids mais aussi aux maladies et possède une bonne longévité. Par contre, son comportement est parfois un peu agressif. L’Abeille italienne (Apis Mellifera Ligustica) est la plus répandue dans le monde car c’est une espèce douce qui produit beaucoup de miel et de propolis. Très féconde, elle permet une production importante d’essaims et du coup elle essaime ! Il y a l’Abeille caucasienne (Apis mellifera caucasica) qui produit beaucoup de propolis, l’Abeille carnolienne (Apis mellifera carnica) la spécialiste des miellées de printemps, ou l’hybride Buckfast très travailleuse et très douce… En tous cas, c’est le moment d’aller voir si tout se passe bien dans la ruche !

Formations à venir